CANADA
Édition canadienne du Magazine International Diplomat/Diva. Nous avons migré la plateforme dans la Constellation GDMA opérée par Système-dedieu, qui développe la notion nouvelle de démocratisation du journalisme. Les archives sont revitalisés progressivement.
Île’l du Dr Boulos Sous la Loupe d’Ernest Léon OU LA PLAIDOIRIE D’E-LÉON

Île’l du Dr Boulos Sous la Loupe d’Ernest Léon OU LA PLAIDOIRIE D’E–LÉON Rassurez-vous, on n’est pas sur l’île du Dr Moreau. L’île est hardiment haïtienne depuis la guerre des souverains (1803). Nous sommes sur l’ancienne Hispaniola, petite Espagne pour l’aïeul Franco de mémoire facho, le fils d’anciens marchands d’esclaves de l’histoire a reniflé la proie comme le renard. Ce fut autrefois le loup, le butin du guerrier de la loi martiale. La matrice soustraite du regard pousse l’ancien…

Read More

Le Mensonge comme Acte de Foi

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini Le Mensonge comme Acte de Foi Entre (). « La cage aux folles est-elle plus qu’une foire en ville ? Fermons-les () Heureux le bondieusard, la piété n’est plus globale, exéat. L’oratoire à ravir ne renferme nulle marche d’escalier ni d’acte de contrition au mensonge comme pensum. Le compérage est le soutien tacite comme acte de négligence politique à la candidature du mensonge, servi au menu de communications média. Il faut enrôler le…

Read More

LE QUÉBEC TIRE DANS LES PIEDS DU CANADA

DIPLOMATIE INTERNATIONALE ET SOCIÉTÉ par Dan Albertini Entre (). « Quand les hommes vivront d’amour… », R. Lévesque.  Fermons les (). Psychose, peur sur la ville. Non ! C’est la honte. Elle glace. La société canadienne, la ville de Québec dit-on réputée somnolente, capitale politique de la Nouvelle-France dont la France se dit souvent fière, la mort allait venir. Non, au nom de l’innocence, elle vient de tirer dans les pieds du Canada qui accueille des réfugiés syriens maltraités par…

Read More

LÂCHETÉ DE MÉMOIRE GAULOISE OU CAMISOLE DE FORCE DE LISÉE

DIPLOMATIE INTERNATIONALE ET SOCIÉTÉ par Dan Albertini Entre (). L’affaire de la culture de l’épilogue soulevée récemment, était-ce de mon cru pour faire dans la démagogie du macabre. J’ai d’ailleurs souligné l’inspiration-Enthoven. Non par rejet de soi. Wyclef Jean dans le lyrisme de « si wou té gen 24 è tan pou viv » l’a vertement amplifiée bien avant ma proposition critique en termes de littérature politique d’essai. Mon péché est donc mignon. Fermons les (). J’ai fort souvent mené une…

Read More